BMW Motorsport invited Bruno Spengler, the reigning DTM champion and 1989 winner Roberto Ravaglia (IT) to a very special “Generation Game”.

Both drivers brought with them the cars with which they won their DTM titles. Bruno triumphed last season with the current BMW M3 DTM, while Ravaglia was crowned DTM Champion at the wheel of the BMW M3 in 1989. However, it was all change in Hockenheim. Ravaglia climbed into the driver’s seat of the BMW M3 DTM, which was adorned with the livery of the 1989 BMW M3. Bruno, meanwhile, drove the historic BMW M3 with the Frozen Black design of his BMW Bank M3 DTM. And so, after a few warm-up laps, the duo began its unique race.

Bruno was given a head start of one second per year between the two DTM titles, amounting to a 23-second lead over Ravaglia in the new car. The race ended with Ravaglia overtaking the canadian driver in the Sachs corner. Just as he did in his last DTM outing in Hockenheim in 1992, the Italian crossed the finish line first.

Speaking afterwards, the two champions embraced the role reversal. “The first time I saw the 1989 BMW M3 in my design, with my name and the start number 1, it was an amazing feeling. Because the BMW M3 from back then is so light, it is almost like driving a go-kart. I had great fun – until Roberto passed me in the Sachs corner,” said Bruno with a grin.

From BMW Motorsport press releaseBMW Motorsport a invité Bruno Spengler, le champion DTM en titre, et le vainqueur du championnat 1989 Roberto Ravaglia à une course très spéciale.

Les deux pilotes, qui ont fait la gloire du constructeur bavarois en DTM, ont emmené avec eux les voitures qui leur ont permis de décrocher le titre dans la discipline. Bruno s’est imposé la saison dernière avec l’actuelle BMW M3 DTM, alors que Ravaglia a été sacré au volant d’une BMW M3 en 1989.

Pour l’occasion, Ravaglia a pris le volant de la M3 actuelle (avec la livrée de sa M3 de 1989), alors que Spengler s’est installé à bord de la M3 de 1989, décorée pour l’occasion de l’actuelle livrée noire BMW Bank. Après quelques tours d’échauffement, les deux pilotes ont pris part à une course unique sur un seul tour.

Bruno s’est élancé en premier, puis Ravaglia est parti 23 secondes plus tard, ce qui correspondait aux 23 années qui séparaient les titres des deux hommes. A l’amorce des derniers virages, Ravaglia est revenu sur le champion en titre, qu’il a dépassé dans le Stadium.

La première fois que j’ai vu la BMW M3 de 1989 avec mes couleurs, avec mon nom et mon numéro, ce fut un sentiment incroyable. La M3 de cette époque est si légère, c’est un peu comme piloter un kart. J’ai pris beaucoup de plaisir… jusqu’à ce que Roberto ne me passe dans la Sachs Curve“, a plaisanté Bruno.