Speed and precision – those are the two key elements of every pit stop in the DTM. That makes it all the more important for the crew to work together in perfect harmony during a tyre change. In 2013, BMW Team Schnitzer achieved this more than anybody. Over the course of the year’s ten races, it was able to send its cars back out into action on a new set of tyres faster than any other team. Last week, the team’s achievement was recognised with the “Best Pit Stop Award”, which is presented by tyre manufacturer Hankook.

The official presentation took place at BMW Motorsport in Munich (DE) on Wednesday. With BMW Motorsport Director Jens Marquardt watching on, team owner Herbert Schnitzer (DE), team principal Charly Lamm (DE) and BMW driver Bruno Spengler (CA) collected the trophy on behalf of the entire team.

BMW Team Schnitzer completed the fastest tyre change in five of the ten races. At the Nürburgring (DE) and in Moscow (RU), the team from Freilassing (DE) even completed the double: Bruno Spengler and Dirk Werner (DE) were first and second in the competition for the fastest pit stop.

Vitesse et précision : voilà les deux éléments primordiaux pour chaque arrêt aux puits en DTM. Cela rend encore plus important pour l’équipe de travailler en parfaite harmonie durant un changement de pneus. En 2013, le BMW Team Schnitzer a réussi cela plus que quiconque. Sur les dix courses de la saison dernières, la structure allemande a réussi à renvoyer ses voitures en piste chaussées de pneus neufs plus rapidement que les autres équipes. La semaine dernière, cette performance a été récompensée par le Trophée du meilleur arrêt aux puits (Best Pit Stop Award), présenté par Hankook, le fournisseur de pneus du championnat DTM.

La remise des prix a eu lieu au siège du BMW Motorsport à Münich mercredi dernier, en présence de Jens Marquardt, le directeur de BMW Motorsport, Herbert Schnitzer et Charly Lamm, respectivement propriétaire et team principal du BMW Team Schnitzer, et Bruno Spengler, pilote.

Le BMW Team Schnitzer a réussi à cinq reprises (sur dix courses) le changement de pneus le plus rapide. Sur le Nürburgring et à Moscou, l’équipe basée à Freilassing (Allemagne) a même réussi le doublé avec Bruno Spengler et Dirk Werner, les pilotes de l’équipe, premier et deuxième de la compétition du meilleur arrêt aux puits.