Bruno Spengler aura pour objectif d’augmenter son score au championnat DTM ce week-end sur le Hungaroring, à l’occasion des cinquième et sixième manches de la saison.

Depuis le début de la saison, le pilote canadien a manqué de réussite, ne marquant des points qu’à une seule reprise sur les quatre manches déjà disputées, avec une neuvième place lors de la seconde manche du meeting d’ouverture à Hockenheim.

S’il n’avait pu rentrer dans le top 10 l’an passé en Hongrie, Bruno Spengler conserve un bon souvenir du circuit du Hungaroring, où il avait décroché la troisième place du podium lors de la course en 2014 à l’issue d’une impressionnante remontée dans les derniers tours.

Le champion 2012 aura à cœur de s’illustrer à nouveau sur ce circuit très exigeant.

“Le Hungaroring est l’un des circuits proposant le plus gros challenge, changeant constamment entre des virages lents, moyennement rapides, et rapides. Les pilotes doivent toujours restés concentrés et n’ont jamais l’occasion de se relâcher, mais c’est très plaisant à piloter. J’ai signé le podium ici en 2014, et j’aime vraiment l’atmosphère à Budapest et au Hungaroring”.