Bruno Spengler (BMW) n’a pu augmenter son capital de points ce week-end sur le Red Bull Ring de Spielberg, lors de l’avant-dernière étape du championnat DTM.

Après avoir affiché un beau potentiel lors de la Course 2 du Nürburgring, avec une belle quatrième place, Bruno Spengler espérait poursuivre sur cette lancée à Spielberg, lors de la manche autrichienne du championnat DTM.

13e des qualifications pour la Course 2, le pilote canadien choisissait de décaler son arrêt aux stands, effectuant son changement de pneus parmi les derniers. Le Québécois devait finalement se contenter du 12e rang sur la ligne d’arrivée.

“La stratégie en course était assez bonne. Nous aurions pu stopper peut-être un peu plus tôt mais, dans l’ensemble, c’était bien. Il était très difficile de dépasser et j’avais tout un train de voitures devant moi. Nous ne pouvions pas faire mieux que douzièmes, les dépassements n’étant tout simplement pas possibles.”

Le lendemain, Bruno parvenait à se hisser dans le top 10 en qualifications. Après un bon départ, il accrochait cependant la Mercedes de Lucas Auer lors d’une manœuvre de dépassement sur une autre Mercedes, celle de Paul Di Resta.

Un incident qui lui valait d’écoper un drive-through, une sanction qui le rétrogradait en queue de peloton : il concluait finalement l’épreuve à la 16e place.

“J’ai connu une situation malheureuse en course. J’ai dépassé Paul Di Resta au freinage, et Lucas Auer et apparu soudainement au tout dernier moment. J’ai touché le coin arrière de sa voiture et il est parti en tête-à-queue, et j’ai écopé d’un drive-through. Des points étaient vraiment possibles aujourd’hui.”

Au classement, Bruno Spengler occupe le 13e rang avant les deux manches finales qui se tiendront à Hockenheim les 14 et 15 octobre.