Bruno Spengler (BMW) a marqué un dernier point pour conclure la saison avec un top 10 dans la Course 1 à Hockenheim, théâtre de la finale du championnat DTM 2017.

Le pilote québécois a conclu ce week-end sa treizième saison en DTM, avec les deux manches finales traditionnellement disputées sur le circuit de Hockenheim, où 152’000 spectateurs étaient présents dans les tribunes. Au volant de sa BMW M4 #7, le champion 2012 n’a cependant pu jouer les premiers rôles.

Le samedi, il se classait douzième de la séance qualificative en vue de la première manche. En course, il était le pilote à rester le plus longtemps en piste avant de stopper pour monter des pneus neufs en toute fin de course. Dans les derniers tours, il dépassait le leader du championnat Mattias Ekström pour le gain de la 10e place, avant de tenter d’aller chercher la 9e place sur la Mercedes de Gary Paffett juste avant l’arrivée, sans succès.

“Avant la course nous savions que la course allait être un challenge. Et nous nous sommes vraiment battus. Nous avons pu effectuer un premier relais assez long. Cela m’a permis de bénéficier de pneus frais sur la fin, et de pouvoir attaquer à nouveau. C’était très important, car j’ai pu aller chercher un point. J’aurais aimé évidemment voulu passer Gary Paffett également, mais il m’a fermé la porte. Je marque un point en partant 12e.”

Le lendemain, Bruno devait se contenter du 14e rang en qualifications. Sur la même stratégie que la veille, il attendait encore plus longtemps avant de monter des pneus neufs, ce qu’il ne fit qu’à trois tours de la fin. Il ne pouvait cette fois intégrer la zone des points, et finissait à la 14e position.

“Bravo à Marco pour sa victoire et, bien sûr, à René (Rast) pour son titre. Personnellement, je ne suis bien sûr pas satisfait de ma course. Je ne crois pas que nous aurions dû nous arrêter à seulement trois tours de la fin. Les choses sont comme cela parfois…”