Aux prises tout le week-end avec des problèmes de tenue de route sur sa BMW, Bruno Spengler n’a pu marquer de point lors du meeting de Brands Hatch, sixième étape du championnat DTM.

S’il se réjouissait de découvrir la version longue du célèbre circuit de Brands Hatch, le pilote québécois a vite compris que le week-end allait s’annoncer difficile, avec des problèmes d’équilibre sur sa BMW M4 DTM du BMW Team RBM, et ce dès les essais libres, lors d’un format de meeting exceptionnellement ramené à deux journées.

De fait, ne pouvant défendre ses chances à la régulière, le champion DTM 2012 ne peut que se qualifier sur la dernière ligne de la grille de départ pour la course 1, une première manche qu’il allait conclure à un lointain 17e rang.

Avec des problèmes toujours persistants le dimanche, la sanction demeurait la même, avec une nouvelle qualification sur la dernière ligne pour la course 2. Cette fois, c’est à la 14e place que le Canadien, qui n’a pas ménagé sa peine, concluait cette seconde manche.

“Il y avait un souci sur la voiture tout le week-end, un problème d’équilibre et de réglages, que l’équipe n’a pas pu résoudre. Sur un circuit comme Brands Hatch, si les réglages ne sont pas bons et l’équilibre est mauvais, on peut perdre beaucoup de temps. Avec seulement deux journées au programme, le temps était très court pour l’équipe pour trouver une solution. J’espère que le problème sera résolu pour Misano.”