Après avoir manqué d’un rien la victoire à Zolder deux semaines plus tôt, Bruno Spengler n’est pas passé loin du podium lors de la première des deux courses de DTM à Misano. Quatrième le samedi, puis huitième le dimanche, le pilote BMW continue d’engranger des points précieux.

Lors des qualifications du samedi, Bruno Spengler se porte aux avant-postes avec le sixième meilleur chrono. Auteur d’un très bon départ, il se porte au troisième rang à l’issue du premier tour, une position qu’il allait conserver lors de la première partie de la course.

Si le podium se profilait pour le pilote canadien, ce dernier perdait une place après la neutralisation derrière la voiture de sécurité, qui permettait notamment à Marco Wittmann (BMW), parti dernier et ayant opté pour un arrêt dès la fin du premier tour, de se porter en tête après la série d’arrêts aux stands. Bruno Spengler terminait finalement quatrième de cette première manche.

“La voiture de sécurité n’a pas joué en notre faveur cette fois encore, mais la performance était bonne en course, ce qui est positif. Je n’ai cette fois perdu qu’une place pendant cette neutralisation, mais je rate le podium pour cela, cela reste donc assez frustrant. Bravo à Marco et à l’équipe pour ce bon coup stratégique et pour cette victoire”.

Le lendemain, les qualifications se déroulaient moins bien pour le Québécois, 13e de la séance après un problème constaté sur sa BMW M4 DTM. En course, il parvenait à remonter à la huitième place grâce aussi à une bonne stratégie du Team BMW RMG.

“Nous avons eu un problème d’équilibre sur la voiture à cause du fond plat endommagé sur l’avant sans que nous l’ayons remarqué immédiatement. Cela nous a fait perdre de la performance lors des qualifications, et obligé à partir loin sur la grille. Le problème est que nous n’avons pas pu réparer avant la course en raison de la règle du Parc Fermé, l’équipe a scotché cet élément comme elle a pu, et cela a encore influé sur la performance, même si j’ai pu remonter quelques places”.

“C’est tout de même mon sixième résultat d’affilée dans les points, et nous avons prouvé que nous avions la performance pour aller chercher le podium. Nous n’avons pas eu de chance avec la voiture de sécurité à Zolder et à Misano, mais cela tournera un jour en notre faveur”.

Bruno Spengler pointe au 7e rang avant les deux prochaines courses, les 6 et 7 juillet sur le Norisring.