Bruno Spengler et l’équipe BMW Team RLL ont pris leurs marques en vue des 24 Heures de Daytona avec la BMW M8 GTLM à l’occasion des Roar Before the Rolex 24.

A cette occasion, la totalité des équipes qui disputeront la 58e édition des 24 Heures de Daytona, qui se disputeront les 26 et 27 janvier.

De son côté, l’équipe BMW Team Rahal Letterman Lanigan Racing était en piste avec ses deux BMW M8 GTLM, Bruno Spengler retrouvait, à bord de la #25, Connor De Philippi, qui le secondera durant toute la saison du championnat américain IMSA cette saison, mais aussi Philipp Eng et Colton Herta, qui compléteront l’équipage à l’occasion des 24 Heures de Daytona.

Durant ces trois jours, les quatre pilotes se sont relayés au volant, alignant de nombreux kilomètres, afin de préparer au mieux la course.

« Il s’agissait de trois journées très instructives pour l’équipe. Il est difficile de tirer des enseignements de ces essais collectifs en termes de performances pures, car chaque équipe suit un programme particulier, et il est difficile de comparer les chronos. »

« En revanche, cela nous permet de vérifier un ensemble d’éléments, s’assurer que tout est en place, mais aussi de nous mettre dans les conditions de la course notamment au niveau de la gestion du trafic, car c’est la première fois que toutes les voitures sont en piste en même temps. »

Bruno Spengler se prépare ainsi à effectuer son retour aux 24 Heures de Daytona, une épreuve qu’il a disputé pour la dernière fois en janvier 2017. Il s’agira de la quatrième participation pour le pilote québécois, après 2015 (avec une deuxième place sur la BMW Z4 GTLM) puis 2016 et 2017 avec la BMW M6 GTLM.

« Je me réjouis de disputer à nouveau les 24 Heures de Daytona. Il s’agit d’une épreuve unique, l’une des plus grandes courses d’endurance au monde. C’est une course difficile et spécifique, car la météo peut changer rapidement car nous sommes au bord de l’Atlantique. Il peut faire beau et chaud, mais il peut aussi rapidement pleuvoir, tout est possible. J’ai hâte d’y être ».