S’il a manqué de réussite en course, Bruno Spengler a produit une belle prestation à Phillip Island, première manche du championnat australien de GT, où le pilote québécois découvrait à la fois la série, le circuit, et la BMW M6 GT3 au sein de l’équipe MARC GT, aux côtés de son équipier Morgan Haber.

En effet, après avoir piloté la nouvelle BMW M6 GTLM aux 24 Heures de Daytona puis les 24 Heures de Sebring, c’était la première fois que Bruno Spengler prenait part à une compétition au volant de la M6 GT3.

Au lendemain des courses de DTM à Spielberg, le Canadien s’envolait ainsi vers l’Australie, et le circuit de Philip Island, sur lequel il devait rapidement prendre ses marques. « J’ai bien aimé le circuit ! Un magnifique tracé, avec des courbes rapides, des montées et des descentes. Il fallait vite prendre ses repères, au milieu des habitués de la discipline qui connaissaient eux le circuit comme leur poche. Au final, je n’avais que six tours durant les essais pour me familiariser avec cet environnement ».

Bruno Spengler et Morgan Haber se montraient rapidement dans le rythme, signant le 2e meilleur temps des qualifications. En course, Bruno prenait le premier relais et se maintenait aux avant-postes, se portant même en première position, avant d’être retardé par une crevaison. L’équipage était rétrogradé en fin de classement, et encore davantage lorsque Morgan Haber était lui aussi victime d’une crevaison.

Au final, même si le résultat final n’est pas à la hauteur des attentes de Bruno Spengler et de l’équipe MARC GT, la prestation d’ensemble demeure satisfaisante pour cette première australienne de la BMW M6 GT3.

« J’ai vraiment apprécié l’expérience, et l’accueil reçu en Australie. Je me prépare maintenant aux prochaines échéances, à commencer par la troisième étape du DTM, ce weekend sur le Lausitzring ».