Après une belle prestation sur le Nürburgring, notamment en qualifications, Bruno Spengler veut continuer sa la même dynamique ce week-end sur le Hungaroring de Budapest, un circuit sur lequel il avait décroché un podium en 2014.

Après un an d’absence, le DTM effectue son retour en Hongrie ce week-end. Lors de la dernière venue du championnat sur ce circuit, Bruno avait signé une belle performance, décrochant la troisième place à l’issue d’une belle remontée dans les derniers tours.

Avec ce souvenir en tête, et fort de son solide week-end dans l’Eifel qui l’a vu batailler pour le top 5 dans les deux courses, et se qualifier sur la deuxième ligne pour la course 2, le pilote canadien entend décrocher d’autres gros points ce week-end, à l’occasion de l’avant-dernière manche du championnat DTM.

Comme tous les autres concurrents du championnat DTM, Bruno devra toutefois composer avec une inconnue notable en Hongrie : le nouvel asphalte enrobant depuis cette année le tracé de Budapest, et qui risque de faire perdre leurs repères aux équipes par rapport à la course d’il y a deux ans.

Malgré tout, le pilote du BMW Team MTEK reste confiant.

« Je de bons souvenirs à Budapest. Il y a deux ans, la course s’est très bien passée pour nous, et j’ai terminé sur le podium. J’ai également piloté en monoplace sur le Hungaroring plus tôt dans ma carrière. C’est un circuit très technique avec de nombreux virages variés. La petite inconnue sera de voir quels effets aura sur nous le nouvel asphalte ».