Après avoir marqué deux points lors de l’ouverture à Hockenheim (la 9e place de la course 2), Bruno Spengler espérait bien augmenter son score lors de la deuxième étape du championnat sur le Lausitzring.

Rapidement, les BMW se montraient en difficulté par rapport à la concurrence sur ce circuit, et Bruno connaissait le samedi une séance qualificative très difficile qu’il concluait au 18e et dernier rang. Lors de la course 1, le pilote canadien stoppait relativement tôt (7e tour) pour observer son changement de pneus. Il passait finalement la ligne d’arrivée au 14e rang.

Le lendemain, le Québécois se classait 12e des qualifications. Bruno observe son changement de pneus au 8e tour, mais cette stratégie ne sera cette fois pas payante, puisqu’il perdra plusieurs positions, pour finalement être classé 16e à l’issue de l’épreuve.

Un week-end vierge de points pour le champion 2012, et un week-end à oublier.

« Un week-end difficile pour les BMW en général, sur un circuit qui ne nous sourit pas depuis plusieurs années maintenant. Il va falloir se pencher sur nos performances, et exploiter au mieux le temps qui nous sépare de la prochaine course pour analyser notre week-end sur le Lausitzring, et déterminer les raisons de notre déficit de performance par rapport à la concurrence, afin de revenir plus forts la prochaine fois ».