Bruno Spengler disputera pour la première fois de sa carrière les 24 Heures du Nürburgring au volant d’une BMW M6 GT3 de l’équipe Schuberth Motorsport.

Pour sa première fois sur la légendaire épreuve de l’Eifel, le pilote québécois fera équipe avec Jesse Krohn, Jörg Müller et son compatriote Kuno Wittmer. Les quatre hommes étaient déjà associés cette année dans deux manches de VLN, ainsi que la course qualificative des 24 Heures du Nürburgring.

Après les 24 Heures de Daytona, et les 24 Heures de Spa, Bruno disputera ainsi un nouveau double tour d’horloge mythique, une épreuve qu’il aborde avec envie et une grande motivation.

« Je me réjouis vraiment de disputer pour la première fois les 24 Heures du Nürburgring. Une épreuve mythique, historique, sur un tracé légendaire. Il y a toujours énormément de spectateurs qui viennent assister à cette course tous les ans, avec une ambiance extraordinaire, et la météo qui s’annonce promet un superbe week-end. »

« Pour ma part, je m’attends à disputer une course difficile, réputée, avec un niveau très élevé que ce soit du côté des pilotes ou des équipes. J’ai déjà eu l’occasion de prendre mes marques sur la Nordschleife au volant de la BMW M6 GT3 cette année, mais je pense que pour bien assimiler ce circuit, et des aspects de la course comme le trafic, notamment, il faut déjà y disputer une course de 24 Heures, comme l’ont déjà fait les nombreux pilotes expérimentés et habitués de l’épreuve qui seront au départ ce week-end ».

« Je suis heureux également de vivre cette expérience avec le Schuberth Motorsport et mes équipiers Jesse Krohn, Jörg Müller et Kuno Wittmer, l’ambiance est très bonne dans l’équipe et nous nous réjouissons de travailler ensemble ».

« Quant à nos objectifs, il est difficile de le dire, il va surtout falloir passer le cap de la nuit sans encombre, et voir ensuite où nous nous positionnons sachant que la balance des performances a été revue et que les BMW seront alourdies, et aurons aussi des chevaux en moins par rapport aux dernières courses ici. La concurrence sera rude, mais nous sommes bien décidés à nous battre ! »