Après avoir terminé sur le podium – dont une victoire – lors des trois derniers meetings du championnat DTM, Bruno Spengler a connu un week-end plus compliqué à Zandvoort, où il repart avec le point de la 10e place lors de la course du dimanche.

Dès les essais libres, le pilote canadien ne peut se porter aux avant-postes, et il doit se contenter du 17e chrono lors des qualifications pour la Course 1.

Bruno gagne plusieurs positions au départ de cette première manche, et se positionne au 13e rang lors des premiers tours. Optant pour une stratégie décalée, et un changement de pneus tardif, il remonte dans la hiérarchie au fil des arrêts de ses rivaux, et se porte même en tête, étant le dernier pilote à devoir s’arrêter. Ce qu’il fait finalement au 29e tour sur les 37 que comptent la course, rétrogradant en 14e position, son classement à l’arrivée.

Le lendemain, le pilote de la BMW #7 décroche un meilleur résultat en qualifications, signant le neuvième meilleur temps. En course, il occupe régulièrement le top 10, et termine finalement sa course au 10e rang, ce qui lui permet d’inscrire un point à l’issue de ce week-end néerlandais.

Au classement du championnat, Bruno occupe le 10e rang.

« Dans l’ensemble, ce fut un bon week-end pour BMW. C’est dommage que nous n’ayons pas pu régler la voiture parfaitement. Après cela, nous ne pouvions rien faire en course. Nous nous concentrons désormais sur le Nürburgring. »