Avec une sixième puis une quatrième place sur le Norisring, quatrième étape du championnat DTM, Bruno Spengler a marqué de gros points au volant de sa BMW M4 DTM du BMW Team RBM.

Lors de la qualification pour la course 1, le pilote canadien se positionnait dans le top 10 en signant le neuvième meilleur temps. De sa cinquième ligne au départ, il prenait un bon envol et se portait rapidement à la sixième place et revenait dans le sillage de son équipier Philip Eng. Mais, à court de DRS, il ne pouvait porter une attaque sur son équipier, et concluait la course à cette position. Un résultat qui lui permettait tout de même de collecter des points importants.

« Nous avions la vitesse lors de cette première course. Mais j’avais utilisé mon quota de DRS à la mi-course, et je ne voulais pas prendre le risque de tenter une manœuvre sur Philip, alors je me suis maintenu à cette position. Dans l’absolu, la quatrième, voire la troisième place, étaient possibles sur cette journée. »

Le lendemain, Bruno Spengler faisait mieux encore lors des qualifications, en signant le sixième meilleur chrono. Un bon départ, et une bonne stratégie lui permettait de se hisser au quatrième rang au fil de cette seconde manche du week-end, et le Québécois concluait au pied du podium, marquant de nouveaux points importants pour le championnat.

Au classement, Bruno Spengler remonte au neuvième rang.

« La voiture était sensiblement moins rapide que la veille, c’est pourquoi je n’ai pas pu aller chercher le podium sur cette course. J’ai tout de même pu réaliser plusieurs dépassements en course sur Auer et Di Resta, et ce résultat reste positif. Il conclut un week-end où nous avions la performance pour jouer dans le top 5 régulièrement. Nous nous tournons désormais vers la prochaine manche, à Zandvoort, en juillet, où nous allons donner le maximum pour aller chercher d’autres bons résultats avec toute l’équipe, qui a encore fait un gros travail ce week-end sur le Norisring. »