12e et 13e des deux manches de DTM à Zandvoort, Bruno Spengler a vécu un week-end difficile aux Pays-Bas au volant de sa BMW M4 DTM, avec toutefois des enseignements bénéfiques pour la suite de la saison.

Lors des qualifications pour la course 1, le pilote canadien se classait 12e de la séance avec un chrono de 1’31 »482, une position qu’il allait conserver à l’issue de la première manche, sans avoir pu trouver le rythme au volant de sa BMW. Un résultat plutôt décevant pour le Québécois, qui concluait cette première journée sans aucun point.

« Je ne suis naturellement pas satisfait avec cette 12e position. Le potentiel était là en qualification, mais nous n’avions pas la performance en course. Maintenant, nous devons voir ce que nous pouvons améliorer pour la course 2″.

Le lendemain, Bruno progressait dans la hiérarchie et décrochait la septième place de la qualification pour la course 2. En course, il parvient à remonter au cinquième rang avant d’observer son changement de pneus. Lorsqu’il ressort, il ne peut toutefois contrer les dépassements de plusieurs concurrents ayant stoppé avant lui, et disposant désormais de pneus chauds. Ne pouvant se défendre, il perd plusieurs positions, avant d’être même percuté par la Mercedes de Jamie Green qui le sort de la piste. Il passera tout de même la ligne d’arrivée à la 13e place.

« La voiture a progressé tout au long du week-end, les Mercedes étaient bien supérieures à Zandvoort mais nous avons su améliorer grâce à un bon travail d’équipe avec le peu de temps dont on disposait. La voiture était mieux dimanche, la qualification était correcte malheureusement le timing de changement de pneus n’était pas le meilleur et nous avons perdu des places. »

« Il va falloir se servir des enseignements pris à Zandvoort pour la prochaine course à Brands Hatch. On a vu que les Mercedes étaient performantes sur tous les types de circuits, et le reste de la saison risque d’être difficile, sans compter les Audi qui ont bien progressé. Mais nous allons comme d’habitude tout mettre en œuvre pour nous battre face à nos rivaux, et être au maximum pour Brands Hatch. »

Au classement, Bruno Spengler occupe le 10e rang avant Brands Hatch, les 11 et 12 août prochains.