Après un très bon week-end sur le Nürburgring début septembre, Bruno Spengler, comme l’ensemble de l’équipe BMW, a connu un week-end plus compliqué sur le Red Bull Ring de Spielberg, avant-dernière étape du championnat DTM.

Deux semaines plus tôt dans l’Eifel, le pilote canadien avait signé son retour sur le podium avec une belle deuxième place dans la course 1. Cette fois, le clan BMW manquait de performance de manière générale sur le circuit autrichien, et Bruno doit se contenter d’une place en fond de grille pour la course 1 (16e).

En course, il est pris comme beaucoup d’autres dans la mêlée du premier tour. Une série de contacts qui perturberont le comportement de sa BMW M4 DTM #7. Après avoir légèrement anticipé son changement de pneumatiques, le pilote du BMW Team RBM sera contraint de rentrer au stand pour abandonner en toute fin de course.

« Il y a eu plusieurs contacts au virage numéro trois dans le premier tour, et cela a eu des conséquences sur la voiture, tout d’abord en termes de dégradation des pneus, ce qui m’a empêché de me battre à armes égales avec mes adversaires. Ensuite, cela devenait de plus en plus compliqué à piloter, les pneus étaient vraiment très usés, et la voiture a commencé à tirer à droite à chaque freinage. Cela ne servait à rien de continuer, il était plus prudent d’arrêter. »

Le lendemain, après avoir signé un résultat relativement similaire au samedi  à l’issue d’une séance qualificative encore compliquée (15e), Bruno ne peut trouver la performance et manque de rythme pour remonter les positions en course. Une course qu’il conclura finalement à cette même 15e place.

« C’est évidemment un week-end décevant. Globalement, l’équipe BMW a manqué de performance tout au long du week-end par rapport à nos adversaires, et il nous était difficile d’aller chercher un bon résultat dans ces conditions. Pour tirer le maximum de notre voiture, dont le potentiel aurait pu nous emmener dans le top 10, il nous aurait fallu partir sur des réglages un peu plus optimaux, mais nous étions un peu à-côté dans ce domaine. À nous de travailler pour mieux revenir pour la finale de la saison à  Hockenheim. »

Après cet avant-dernier rendez-vous de la saison, Bruno Spengler a perdu deux positions au classement provisoire du championnat, et occupe désormais la 12e place avant Hockenheim.