Après avoir marqué des bons points lors de chacune des quatre premières manches de la saison du championnat DTM, Bruno Spengler (BMW) entend bien poursuivre sa moisson à l’occasion de l’étape italienne du calendrier, sur le circuit de Misano.

7e et 5e lors de l’ouverture de la saison à Hockenheim, puis 10e et 7e il y a quinze jours à Zolder, en Belgique, Bruno Spengler occupe le huitième rang du classement provisoire du championnat. Surtout, le pilote de la BMW M4 #7 a prouvé qu’il fallait compter sur lui cette saison pour jouer les podiums, voire la gagne, comme l’a montré la course 1 de Zolder où il était parti vers une victoire probable avant de voir sa stratégie totalement ruinée par une neutralisation.

Alors que le peloton du DTM se rend à Misano, sur la côte Adriatique, ce week-end, Spengler entend bien confirmer son niveau de performance pour aller chercher un bon résultat.

« Misano est un circuit que j’aime bien. L’objectif sera de continuer à se placer comme nous l’avons fait depuis le début de la saison, surtout après les deux courses de Zolder où je suis passé à côté d’un très bon résultat, le samedi en raison d’une neutralisation de la course alors que j’étais en tête, le lendemain à cause d’un problème technique en qualifications qui m’a obligé à partir du fond de la grille. »

Depuis le début de la saison, Audi et BMW se sont alternées aux premières places, chaque marque ayant décroché deux succès jusqu’ici, alors que les Aston Martin, nouvelles-venues cette saison, poursuivent leur apprentissage de la discipline. « Nous avons vu que les Audi étaient performantes, notamment dans la gestion des pneus », continue Spengler. « Nous avons beaucoup travaillé depuis la dernière course pour nous améliorer, mais je pense que les autres équipes ont également progressé. Audi sera encore bien placé, et les Aston Martin progressent, il est donc difficile de savoir où se situer par rapport à la concurrence. Mais nous donneront notre maximum, comme d’habitude ».

Au championnat, Philipp Eng (BMW) occupe la première place devant René Rast (Audi) avant les deux courses de Misano.