Bruno Spengler a renoué avec la victoire en DTM après une belle démonstration lors de la Course 2 dans les rues de Nüremberg, et après avoir raté le podium de peu la veille. Un excellent week-end qui lui permet de remonter au quatrième rang du championnat.

Ce week-end, le pilote canadien retrouvait l’un de ses circuits fétiches, sur lequel il a remporté son premier succès en DTM en 2006, et où il s’était déjà imposé à quatre reprises avant ce meeting.

Dès les essais libres, le pilote canadien se montre dans le rythme, signant les septième et troisième chronos des Essais Libres 1 et 2. Quatrième temps des Qualifications 1, il est promu au deuxième rang sur la grille suite à des pénalités pour deux autres pilotes.

Au départ de la Course 1, Bruno Spengler s’élance parfaitement et se positionne à la deuxième position. Mais l’intervention de la voiture de sécurité quelques instants plus tard ruine toute sa stratégie, faisant au contraire le jeu des pilotes ayant pris le pari de s’arrêter dans les premiers tours pour leur changement de pneus. Momentanément rétrogradé en-dehors du top 10 après son propre ravitaillement, il parvient tout de même à remonter au cinquième rang.

Le lendemain, Bruno repart le couteau entre les dents, et signe le cinquième temps de la seconde qualification.

Au départ de la Course 2, sous les yeux des 130’000 spectateurs dans les tribunes, la BMW #7 jaillit de son emplacement pour s’imposer à la première place de la course après le premier virage ! Grâce à une course menée de manière constante à un rythme élevée, Bruno Spengler ne sera jamais inquiété, et décrochera son premier succès depuis deux ans, un succès qui lui permet de remonter au quatrième rang du championnat.

« C’est évidemment un sentiment très spécial, un succès qui procure beaucoup d’émotions et de frissons. Lors de la Course 2, nous avons encore manqué de réussite avec la voiture de sécurité, qui nous fait encore rater un podium. La voiture était performante et constante, même si nous avions quelques petites choses à régler. »

« Lors de la Course 2, j’ai pu prendre un bon départ qui m’a permis de prendre la tête alors que je m’élançais du cinquième rang. Puis, les performances de la voiture m’ont permis de garder un rythme soutenu et constant, et de creuser l’écart sur mes poursuivants, et je dois remercier l’équipe pour tout le travail effectué ».

« C’est un week-end positif, qui me permet de remonter au championnat. Je suis aujourd’hui quatrième, après avoir pourtant raté plusieurs podiums cette saison en raison d’un mauvais timing avec la voiture de sécurité. Nous allons continuer à travailler dans ce sens pour les prochaines courses. »