Le pilote canadien a connu son premier week-end sans point en DTM cette saison à Assen, après une pénalité dans la Course 1, puis des problèmes techniques lors de la Course 2.

Fort de son succès sur le Norisring quinze jours auparavant, Bruno Spengler, quatrième du championnat avant Assen, était bien décidé à poursuivre sur sa lancée pour marquer d’autres gros points à l’occasion de ce meeting en terres néerlandaises.

Le pilote canadien se positionnait dans le top 10 lors des qualifications pour la Course 1, où il signait le huitième meilleur chrono. Alors que les essais s’étaient disputés sur le sec, la pluie faisait son apparition juste avant le départ de la Course 1. Après trois tours derrière la voiture de sécurité, le peloton était lancé mais Bruno Spengler touchait légèrement l’autre BMW de Sheldon van der Linde, qui partait en tête-à-queue. Le Québécois était sanctionné d’un drive-through pour cet incident, une pénalité qui le rétrogradait en queue de peloton. Il franchissait finalement la ligne au 15e rang.

« Je me suis retrouvé dans une position malheureuse. J’ai légèrement touché Sheldon dans le virage numéro cinq et j’ai écopé d’un drive-through qui était un peu sévère d’après moi, car il y a eu de nombreuses manœuvres similaires cette saison qui n’ont pas été sanctionnées. Les conditions étaient assez glissantes et j’ai été surpris par le fait que les pilotes devant moi ont freiné tôt. Le contact avec Sheldon était léger mais, sur cette piste mouillée, il a perdu l’adhérence et est parti en tête-à-queue, ce dont je suis vraiment désolé. Bravo à Marco [Wittmann] et à l’équipe BMW Team RMG pour la victoire dans cette première manche, tout le monde a une nouvelle fois fait un superbe travail ».

Le lendemain, la journée débutait mal dès le matin pour Bruno Spengler, ce dernier rencontrant des problèmes techniques lors des qualifications. Le champion 2012 devait se contenter du 12e rang sur la grille. En course, le problème persistait sur la BMW M4 #7, qui ne pouvait défendre ses chances, avant de se résoudre à l’abandon, concluant ce week-end d’Assen sur un premier score vierge cette saison.

« Mes qualifications ont été contrariées par un problème technique, et je n’ai pas pu faire mieux que le 12e temps. Nous n’avons rien pu faire sur la voiture après la séance en raison de la règle du Parc Fermé, et nous avons décidé de prendre tout de même le départ de la course. Malheureusement, le problème s’est accentué et mon train avant gauche s’usait excessivement. Nous n’avons pas eu d’autre choix que de rentrer au stand pour abandonner ».

Bruno Spengler occupe désormais le sixième rang du championnat avant la prochaine étape, les 10 et 11 août à Brands Hatch.