Bruno Spengler et ses équipiers Stefano Comandini et Marius Zug ont terminé quatrième de la course du Championnat d’Italie de GT ce week-end sur le circuit d’Imola sur une BMW M6 GT3 de l’équipe BMW Italia.

Deux ans après sa première expérience en GT Italie, Bruno Spengler retrouvait la structure dirigée par Roberto Ravaglia sur le circuit d’Imola.

Le pilote canadien rejoignait ainsi les deux pilotes titulaires sur la BMW #7, Stefano Comandini (qui était déjà son équipier en 2019 à Misano) et l’Allemand Marius Zug. Après avoir signé le troisième meilleur temps des qualifications, l’équipage visait le podium en course, mais devait composer avec 20 secondes de pénalité à chaque changement de pilote, comme le veut le règlement, en raison de son résultat lors de la première course de la saison.

Auteur du premier relais, Stefano Comandini bouclait la première heure en cinquième position avant de céder le volant à Marius Zug. Ce dernier conservait cette place lors de la deuxième heure de l’épreuve.

Bruno Spengler assurait le troisième relais, reprenant rapidement la quatrième place mais, malgré un bon rythme dans les derniers tours, l’écart avec le troisième s’avérait trop important pour aller chercher une place sur le podium.

« Nous n’avons pas pu accrocher de podium, mais cela reste un bon résultat si l’on prend en compte les 40 secondes de pénalité qui ont été imposées par le réglementC’est toujours un plaisir de retrouver l’équipe de Roberto Ravaglia et j’ai beaucoup apprécié cette pige à Imola. Merci à toute l’équipe pour tout le travail accompli ce week-endJ’espère rouler à nouveau avec eux prochainement ».