Bruno Spengler et Connor De Philippi ont décroché la victoire dans la catégorie GTLM de la course de Road Atlanta du championnat IMSA pour le compte du BMW Team RLL. Pour le pilote canadien, il s’agit de la première victoire dans la série.

Après un premier podium sur le Virginia Raceway, le duo Spengler/De Philippi se retrouvaient pour une course de six heures sur le circuit de Road Atlanta, en Géorgie. Sous des températures élevées, la #25 signait le cinquième chrono de la catégorie GTLM à l’issue de la séance qualificative.

Après des relais solides lors des premières heures de l’épreuve, Bruno Spengler et Connor De Philippi remontaient les positions patiemment, pour pointer au deuxième rang au cap de la mi-course. Alors au volant, Bruno Spengler se livrait notamment à une belle bagarre face à la Porsche de Frédéric Makowiecki, le Québécois ne lâchant pas le pilote français en ne ménageant pas ses efforts dans le trafic.

La BMW stoppait au stand avant la Porsche, ce qui lui permettait de disposer de pneus en température à l’amorce de la dernière heure, alors que Connor De Philippi prenait le volant pour le relais final. Dans le sillage de la Porsche de tête, évoluant en pneus froids en raison d’un ultime arrêt plus tardif, le pilote américain plaçait une attaque imparable pour s’emparer de la première place.

De Philippi conservait l’avantage jusqu’au drapeau à damiers, malgré le retour d’une des deux Corvette, et malgré une phase de neutralisation à vingt minutes de la fin suite à la sortie de route de l’Acura Dpi de Juan Pablo Montoya. Connor De Philippi gardait la tête froide et passait la ligne d’arrivée en vainqueur. Pour Bruno Spengler, il s’agissait de la première victoire en IMSA, une série qu’il a rejoint à temps plein cette saison.

Ce succès permet en outre à l’équipage de la #25 de remonter à la troisième place du championnat GTLM, se replaçant dans la course au titre.

« C’est un grand moment et un très beau résultat ! Connor a fait un super boulot et le final était assez tendu, mais il a tenu bon et cette première victoire pour moi en IMSA est extraordinaire. Je suis super heureux, c’était un gros travail d’équipe sur une course difficile. »

« L’épreuve était assez éprouvante, il a fait chaud, plus de 30 degrés, et Road Atlanta est un circuit où le trafic est difficile à gérer. C’était une course de six heures mais c’était du sprint du début à la fin. Chaque pit stop comptait beaucoup, et l’équipe a fait un sans-faute. Et la voiture était très bonne durant toute la course. »

« Depuis le début de la saison, cela fait plusieurs fois que l’on est au rendez-vous. A Road America, la performance n’était pas forcément la meilleure, mais une bonne stratégie nous avait permis de disputer les premières places, même si nous avons manqué de réussite. Cela a payé sur le Virginia Raceway avec ce podium, puis cette victoire à Road Atlanta. On commence à pointer le bout de notre nez, c’est bien, on espère continuer comme ça mais la saison est encore longue et tout peut se passer. »

« Je suis heureux de pouvoir compter sur un équipier comme Connor. Il est très performant, on s’entend bien, et on se complète bien sur la piste. »