« On ne gagne jamais seul. Le pilote est juste un élément au sein de l’équipe, et chacun a eu son importance dans le titre acquis cette année. Pour être honnête, je dois dire que, avant le début de la saison, nous n’imaginions pas jouer les premiers rôles aussi rapidement, ni décrocher notre première victoire aussi vite, et encore moins jouer le titre en fin de saison. Au final, nous décrochons le titre pilotes, constructeurs et équipes. Un bilan exceptionnel qui vient récompenser un an de travail acharné ».

« Car l’équipe a effectué un travail extraordinaire cette saison pour améliorer la voiture, et notre courbe de progression fut impressionnante. Il n’y a qu’à voir l’écart qui nous séparait des premiers lors de l’ouverture à Hockenheim en avril, alors que nous avons fait la course en tête sur ce même circuit lors de la finale du championnat. La stratégie de course fut également l’un de nos points forts cette saison, tout comme les arrêts aux puits, sur lesquels les mécaniciens ont également effectué des progrès impressionnants tout au long de la saison, au point de réaliser l’arrêt le plus court en 2.9 secondes lors de la finale à Hockenheim, alors qu’ils étaient soumis à une énorme pression. »

« A tous, merci. »