Cinquième à Hockenheim, puis deuxième à Brands Hatch il y a deux semaines, Bruno visera rien moins que le victoire ce week-end à Spielberg (Autriche), à l’occasion de la troisième manche du championnat DTM.

Malgré quelques péripéties à Hockenheim (un débris collecté sur la piste avait affecté les performances de sa BMW M3 en course), le champion en titre était parvenu à faire mieux que limiter les dégâts, en coupant la ligne d’arrivée au 5e rang. A Brands Hatch, un excellent départ, puis un rythme soutenu et une régularité exemplaire en course, alliés à une stratégie optimale de la part de l’équipe BMW, ont permis au pilote Canadien de décrocher une bonne deuxième place. Voici le Québécois deuxième du championnat, avec un petit point de retard sur le leader provisoire du classement, Mike Rockenfeller.

A Spielberg, Bruno tentera de faire mieux encore, et d’accrocher à son palmarès déjà bien fourni la seule manche autrichienne du championnat, qui ne lui avait guère réussi l’an passé.

« C’est vrai que j’ai une revanche à prendre sur 2012 à Spielberg, où j’avais été heurté en course par la Mercedes de Jamie Green, puis contraint à l’abandon. Je ne peux que faire mieux ce week-end ! »

« Spielberg, c’est un circuit que j’aime bien, fait de montées et de descentes, avec de belles lignes droites où le DRS fera vraiment la différence sur les dépassements, davantage en tout cas qu’à Brands Hatch où les lignes droites sont bien plus courtes. Même si ne possédons aucun recul sur le comportement des pneus Option sur cette piste, on peut penser que les gommes tendres seront soumises à moins rudes épreuves qu’en Angleterre, et qu’elles devraient tenir plus longtemps. De toute façon c’est difficile de savoir, on va encore découvrir beaucoup de choses durant ce week-end, ou tout peut se passer ».

A noter que les prévisions météo annoncent de la pluie pour l’ensemble du week-end : voilà qui risque encore de redistribuer les cartes au sein du peloton.