Bruno s’élancera de l’extérieur de la première ligne dimanche au départ de la course sur le Norisring, après avoir signé le deuxième temps des qualifications.

Le pilote canadien a une fois de plus prouvé qu’il était le grand spécialiste du circuit si particulier du Norisring, et ce dès les essais libres du samedi matin, où il signe le meilleur temps grâce à un temps de 48’’427.

L’après-midi, Bruno se classera régulièrement parmi les plus rapides des différents segments de la séance de qualification. Troisième de Q1, il se classe deuxième de Q2, avant de signer le meilleur temps de Q3, ce qui le qualifie pour la super pole en Q4.

En retard de près de deux dixièmes de seconde dans le premier secteur, Bruno réussit le tour de force de reprendre une bonne partie de son retard sur un tour aussi court, pour ne compter que 59 millièmes de seconde de retard sur la ligne de chronométrage sur Robert Wickens, auteur de la pole. Il s’élancera ainsi de la deuxième place sur la grille de départ.

« Bravo à Robert Wickens pour sa première pole position. Je sais exactement comment il se sent à cet instant. Deux Canadiens sur la première ligne, ce n’est pas quelque chose que l’on voit tous les jours ! Deuxième, c’est un bon résultat pour nous. Je dois rendre hommage à mon équipe, qui a réussi à améliorer la voiture considérablement depuis la dernière course. Ce travail acharné fut la base de cette bonne qualification ici sur le Norisring. C’est ma course favorite, l’atmosphère est simplement sensationnelle. Je suis confiant pour la course de demain… »