Bruno s’élancera de l’intérieur de la cinquième ligne sur le Hungaroring, pour la troisième manche du championnat DTM. Une déception pour le pilote BMW, qui espère bien prendre sa revanche en course.

Lors des essais libres du samedi matin, le pilote québécois se classait 7e avec un meilleur chrono en 1’38 »107, après avoir bouclé 32 tours lors de cette séance matinale au volant de sa BMW M4 DTM.

Lors des qualifications, le Canadien signe 1’37 »440, ce qui le qualifie pour Q2. Là, il signe son meilleur chrono en 1’37 »257, ce qui est en revanche insuffisant pour accéder à Q3, réservée aux huit pilotes les plus rapides. Une qualification qu’il rate pour cinq centièmes de seconde seulement… C’est donc au 9e rang qu’il conclut la séance qualificative, forcément déçu.

« Je ne peux évidemment pas être heureux de la neuvième place sur la grille. Malheureusement, j’ai manqué la Q3. Même durant les essais libres, nous avons lutté pour trouver le set-up parfait. Il ne sera certainement pas facile de progresser dans la hiérarchie depuis la neuvième place car il est difficile de dépasser ici. Mais je suis déterminé à faire de mon mieux. Ce sera certainement une course passionnante. »