Bruno Spengler (BMW) s’élancera du 16e rang de la grille de départ sur le Norisring, quatrième manche du championnat DTM, après une séance de qualifications difficile.

Le pilote québécois, qui retrouve l’un de ses circuits fétiches où il a déjà signé sept podiums, dont trois victoires, peinait à se mettre dans le rythme lors des essais libres au volant de sa BMW M4 du Team Schnitzer BMW.

Malgré tout, le champion 2012 se montrait en verve en début de la séance de qualifications, où il signait le troisième temps de Q1. Pourtant, il ne pouvait faire mieux que le 16e temps en Q2, avec un meilleur tour en 48’’329, ce qui l’empêchait de se qualifier pour la Q3. Une grosse déception pour le pilote québécois, qui compte une nouvelle fois tout donner en course.

« Ce n’était pas notre jour aujourd’hui. Il est difficile de dire ce qui ne va pas aujourd’hui. Nous devons analyser les choses de près maintenant, pour être en mesure de tout donner en course. Cela sera difficile depuis la 16e place, je ne crois pas trop aux miracles… Tout ce qui pourra nous aider à l’heure actuelle est un gros travail. Nous ferons de notre mieux pour reprendre des positions en course. Et on verra quels genres de conditions météorologiques nous aurons, cela pourra peut-être nous aider… »