12e de la dernière manche du championnat DTM sur le circuit de Hockenheim au volant de sa BMW M4 DTM, frappé par une pénalité pour un incident en course, Bruno conclut une saison difficile au 11e rang du classement final. Et se concentre déjà sur 2015.

Le pilote canadien n’avait plus rien à perdre, et plus rien à gagner non plus avant cette 10e et dernière manche de la saison DTM. 17e des premiers essais libres, le pilote du BMW Team Schnitzer retrouve un peu de performance en signant le 9e meilleur chrono de la seconde séance libre. Il signe par la suite un décevant 12e temps à l’issue de la séance qualificative.

« Mes qualifications étaient un peu à l’image de ce que j’ai connu cette saison, expliquait-il. Je n’étais pas satisfait de l’équilibre de la voiture, et je ne pouvais pas pousser aussi fort que je pouvais. C’est pourquoi j’étais bien plus loin sur la grille que je l’aurais souhaité. En ce qui concerne le titre des constructeurs, cela ne s’annonce pas idéalement pour BMW après les qualifications, mais tout peut se passer en course ».

En course, Bruno prend un bon départ, et entame une belle remontée avec ses pneus Options, jusqu’à pointer au 6e rang. Avec les pneus Standard, les performances de sa voitures sont affectées, et il perd à  nouveau des places, jusqu’à un accrochage avec la Mercedes de Daniel Juncadella, qui lui vaudra une sanction à l’issue de l’épreuve. Il termine finalement 12e, et 11e du championnat.

 « J’ai réalisé un bon départ et je me suis rendu jusqu’en 6e place avec les pneus options », de raconter Spengler. Puis, nous nous sommes arrêtés trop tôt. Je ne pouvais pas rouler au même rythme que les autres sur la gomme dure, et j’ai perdu beaucoup de temps. La saison ne s’est pas déroulée comme prévu. Mais c’est la course. Il faut mettre cela derrière nous. C’est la fin d’une très belle saison pour BMW. La BMW M4 DTM est une voiture fantastique. Je serai encore extrêmement motivé la saison prochaine ».