Le champion 2012 s’apprête à attaquer sa 14e saison dans le très relevé championnat de supertourisme, dans lequel il entend bien jouer les premiers rôles au volant de sa BMW M4 DTM du BMW Team RBM, et ce dès l’ouverture du championnat ce week-end à Hockenheim.

Le pilote canadien aborde ainsi sa 14e saison dans la discipline, qui l’a vu remporter un titre en 2012, mais aussi 15 victoires et 18 pole positions. S’il fait désormais partie des habitués du peloton du DTM, Bruno Spengler aborde cette nouvelle campagne avec une motivation intacte.

« Je suis toujours excité de retrouver la compétition, et ce championnat tellement relevé. Et puis il s’agira un peu d’un nouveau départ pour tout le monde puisque la réglementation technique a évolué pour permettre davantage de dépassements. Ce sera un peu l’inconnu, nous allons voir le résultat ce week-end. »

Le Québécois vise ainsi les premières places cette saison, et a envoyé un premier signal en signant le meilleur chrono absolu des quatre journées d’essais officiels et collectifs tenus sur ce même circuit de Hockenheim il y a un mois.

« Nous avons bien travaillé durant ces essais. Nous avons suivi notre programme sans réel problème. Maintenant, il va falloir attendre les premiers essais de ce week-end pour voir où nous en sommes réellement. »

« La saison dernière était faite de hauts et de bas. Il y a tout de même eu de belles choses, avec cette victoire et plusieurs podiums. Mais nous avons débuté l’année avec un nouvel ingénieur et il a fallu prendre nos marques ensemble, et cela peut influer car la complicité avec l’ingénieur joue un rôle fondamental. Je suis heureux que cette nouvelle année se présente sous le signe de la continuité, afin de nous permettre de récolter les fruits de notre travail de l’an passé. »

On rappellera que Bruno Spengler compte deux victoires en DTM à Hockenheim.